Par Izzy Czerveniak
10/7/2019

« UN VIF DÉSIR DE PROTÉGER »

 

Lisa est une bénévole dévouée de Bleu Terre depuis 2014.

 

J’ai grandi à Vancouver Ouest. Ma mère croyait amusant de me prendre en photo en train d’étreindre un arbre. J’étais loin alors de me douter que je deviendrais écologiste un jour.

Mon enfance, passée à la plage et dans les parcs de Vancouver Ouest, a grandement contribué à mon amour de la nature et à mon désir de la protéger. Je garde un heureux souvenir des jours où j’escaladais les falaises de Whyte Islet et m’assurais de revenir avant que la marée haute couvre les rochers qui reliaient l’île à la rive continentale.

Je suis si liée à la nature; j’aime sa beauté sauvage, mais il m’est impossible d’ignorer sa détérioration causée inévitablement par l’activité humaine. J’ai la chance d’être à l’extérieur chaque jour pour mon travail et mes loisirs; je suis toutefois parfaitement consciente de l’environnement qui m’entoure. Vancouver Ouest n’est plus la petite collectivité de chalets tranquilles qu’elle était jadis. L’industrie et le développement l’ont envahie, traînant dans leur sillage une pollution croissante.

En 2015, j’ai intégré le mouvement Bleu Terre; avec d’autres loyaux bénévoles, j’ai travaillé sans relâche à recueillir des signatures dans notre collectivité et à insister sur l’importance des droits environnementaux. En juillet 2015, notre gouvernement municipal a adopté à l’unanimité une déclaration qui reconnaît le droit des citoyens à un environnement sain.

Le mouvement Bleu Terre poursuivra sa mission jusqu’à ce que le droit humain le plus fondamental — celui de vivre dans un environnement sain — soit reconnu et protégé pour les générations à venir.

D’ici là, je continuerai à étreindre les arbres dans mon Vancouver Ouest sauvage.

 

Mention de source : Vincent Tom

 

Bleu Terre dépend des efforts de citoyens dévoués qui passent à l’action dans leurs collectivités. Ils font tourner Bleu Terre vise à recueillir les histoires uniques de bénévoles inspirants qui ont généreusement donné de leur temps pour faire avancer le respect des droits environnementaux au Canada.