Par Izzy Czerveniak
10/7/2019

« LES DROITS ENVIRONNEMENTAUX DEVRAIENT ÊTRE ACCORDÉS À TOUS »

 

Jaylen est étudiant en foresterie à l’Université de la Colombie-Britannique et un bénévole et un organisateur dévoué de longue date de Bleu Terre.

 

Mon amour de la nature et ma passion pour l’environnement sont nés des conditions défavorables de mon enfance et d’un heureux hasard. J’ai grandi dans un milieu familial instable et abusif. Mon quotidien était cauchemardesque et je n’aimais pas mon chez-moi.

Toutefois, à sept ans, j’ai eu l’occasion d’aller dans un camp à Muskoka avec mes frères et sœurs. J’y ai découvert non seulement mon lien avec la nature, mais aussi l’importance de la gérance et du respect du paysage naturel. Chaque séjour était de deux semaines. Au fil des ans, il est devenu mon seul refuge contre la vie chaotique de mon foyer, et j’avais hâte d’y retourner pendant toute l’année. Plus tard, je suis devenu chef puis conseiller de camp; je me suis efforcé d’apprendre aux générations futures à tisser avec le paysage naturel le même lien que j’ai développé.

Aujourd’hui, je vais bientôt obtenir mon diplôme en science et en gestion de la conservation des ressources naturelles. Mon amour de la nature m’a poussé à explorer des secteurs dans lesquels nos paysages urbains peuvent mieux s’intégrer au milieu naturel environnant pour créer un monde bénéfique pour les humains et la faune. Dans ma recherche de solutions à ce défi, j’ai aussi eu le plaisir de collaborer avec le mouvement Bleu Terre. Selon moi, les droits environnementaux sont une sécurité innée dont tous devraient profiter. Au Canada, les entreprises privées et le gouvernement fédéral ont perpétré de nombreuses injustices environnementales. La reconnaissance des droits environnementaux dans la constitution ou dans une charte canadienne pourrait offrir aux personnes dont le pouvoir, les ressources ou les moyens financiers sont limités la possibilité d’accéder elles aussi à de l’air pur et à de l’eau potable. Ces personnes méritent d’être traitées avec équité.

 

Mention de source : Vincent Tom

 

Bleu Terre dépend des efforts de citoyens dévoués qui passent à l’action dans leurs collectivités. Ils font tourner Bleu Terre vise à recueillir les histoires uniques de bénévoles inspirants qui ont généreusement donné de leur temps pour faire avancer le respect des droits environnementaux au Canada.