Par Cameron Esler
11/12/2019

« CHAQUE ENFANT DEVRAIT POUVOIR VIVRE SANS SOUCIS »

 

Franny et Rupert ont reçu une reconnaissance internationale pour leur défense des droits environnementaux. Ils inspirent les jeunes et leur donnent les moyens d’agir pour protéger leur avenir.

 

Nous vivons à Victoria et sommes entourés d’un nombre incroyable de beautés naturelles. Nous marchons le long des plages, nous nous baignons dans les lacs et parcourons les sentiers, tout ça avec gratitude et reconnaissance. Nous grandissons dans un environnement sûr et stable… du moins, c’est ce que nous croyions. Nous comprenons maintenant que chaque enfant et chaque jeune vit au Canada dans des conditions environnementales dangereuses en raison des changements climatiques, de la déforestation, de la disparition des espèces, de la pollution plastique, et bien d’autres facteurs. Nous estimons que chaque enfant devrait pouvoir vivre sans se soucier des effets de la pollution ou des changements climatiques exercés sur lui-même ou sa famille. Chaque enfant et chaque citoyen du Canada devrait voir ses droits environnementaux reconnus par le gouvernement canadien. C’est pourquoi nous défendons les droits environnementaux et sommes bénévoles pour Bleu Terre.

Au cours des cinq dernières années, nous avons collaboré avec trois paliers gouvernementaux pour les encourager à reconnaître officiellement le droit des citoyens à vivre dans un environnement sain. Nous sommes aussi de fiers citoyens canadiens. Nous estimons qu’il nous incombe de travailler à créer le pays que nous voulons, que nous méritons et dont nous avons besoin. Notre Canada comprend la reconnaissance des droits environnementaux.

Ces droits constituent une approche axée sur les droits de la personne à la protection et à la conservation de l’environnement. Chaque être humain a le droit d’avoir accès à l’air pur, à l’eau propre, à des aliments sains, à des écosystèmes diversifiés et à l’information, ainsi que de s’exprimer dans les décisions liées à l’environnement et à la justice si un environnement sain est menacé ou violé.

Il y a beaucoup de mal dans le monde mais il y a aussi beaucoup de bien. Beaucoup de gens dévoués et bienveillants cherchent des solutions à nos problèmes environnementaux et sociaux. Avant d’entreprendre notre travail de défense des droits environnementaux, nous ne pensions pas que nous pouvions régler des problèmes ou être des agents de changement. En 2014, lorsque David Suzuki et la tournée Bleu Terre ont invité le public à défendre les droits environnementaux, nous n’avions que dix et sept ans. Malgré notre jeune âge, nous sentions que nous devions faire notre part. Bleu Terre nous a donné l’occasion et les outils d’apporter de réels changements. Bleu Terre nous a inspirés à passer à l’action; il nous a donné espoir.

Et nous avons tous besoin d’espoir.

 

Mention de source: David Ellingsen

 

Bleu Terre dépend des efforts de citoyens dévoués qui passent à l’action dans leurs collectivités. Ils font tourner Bleu Terre vise à recueillir les histoires uniques de bénévoles inspirants qui ont généreusement donné de leur temps pour faire avancer le respect des droits environnementaux au Canada.