Par Pauline Paramo
4/10/2018

Cette exposition, présentée à la Maison du développement durable jusqu’au 19 avril, met en lumière une série de portraits des bénévoles Bleu Terre de la Fondation David Suzuki, des personnes ordinaires qui mènent des actions extraordinaires pour faire reconnaître le droit de vivre dans un environnement sain – cette idée simple, mais puissante que les citoyennes et citoyens du Canada ont droit à de l’air pur, à de l’eau salubre et potable, à des aliments sains et qu’ils ont leur mot à dire quant aux décisions qui touchent à leur santé et à leur bien-être (informations pratiques ci-dessous).

Découvrez les histoires de nos bénévoles engagés

Nous avons demandé à huit de nos bénévoles montréalais de témoigner de leur histoire personnelle et engagée, de leurs préoccupations à l’égard de l’environnement et de leur volonté d’une meilleure santé et d’une justice plus équitable. Chacun à leur manière, ces éco héros favorisent l’émergence d’une nouvelle génération de leaders environnementaux au pays. Découvrez leurs témoignages :

 

À propos de Caroline Dostie, photographe de l’exposition

Amoureuse de voyages et de photographie, Caroline Dostie couvre différents événements et festivals reliés à l’agroalimentaire, à la gastronomie, au tourisme mais aussi à l’environnement avec la Fondation David Suzuki depuis maintenant trois ans. Ses photos illustrent le livre Maman a un plan : en famille sur la route d’Odile Archambault et de Marianne Prairie. Rien n’arrête cette photographe talentueuse et mère de deux filles, bientôt trois, puisqu’elle vient tout juste de publier Ah, les fraises et les framboises! chez Parfum d’encre!

 

Le mouvement Bleu Terre

À ce jour, près de 111 000 personnes ont rejoint le mouvement Bleu Terre! Parmi elles, plusieurs milliers se sont engagées bénévolement pour créer un groupe Bleu Terre dans leur communauté. Et on en ressent déjà les effets positifs : depuis le lancement en 2014, 164 municipalités ont reconnu le droit à un environnement sain. Elles sont 29 au Québec à l’avoir fait. Cela représente plus de deux millions de Québécoises et de Québécois.

Toutefois, seule une reconnaissance officielle à l’échelle du Canada du droit à un environnement sain garantira une meilleure protection de la santé de la population et de leur environnement. Il est temps de garantir ces droits pour tout le monde, d’un bout à l’autre du pays, aujourd’hui et pour les générations futures!

Cliquez ici pour rejoindre le mouvement et agir avec nous pour inclure le droit à un environnement sain dans la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (LCPE)!

Ensemble, protégeons les gens et les lieux qui nous sont chers.

Informations pratiques :

Maison du développement durable
50, rue Sainte-Catherine Ouest
Montréal (QC) Canada H2X 3V4

Exposition temporaire du 5 au 19 avril 2018, du lundi au vendredi de 10 h 30 à 18 h ainsi que le samedi de 11 h à 16 h, entrée libre.

 

Photo : © Mathieu B. Morin