Par Pauline Paramo
12/13/2017

Merci pour cette formidable année 2017! C’est en grande partie à vous que nous la devons…

Le mouvement Bleu Terre de la Fondation David Suzuki a connu une super année et nous trouvons important de passer en revue tout ce que nous avons accompli ensemble.

Nous avons commencé l’année 2017 en annonçant que nous voulions faire de la reconnaissance des droits environnementaux par le gouvernement fédéral une réalité. Aujourd’hui, nous l’achevons avec une occasion en or d’inclure, pour la première fois, le droit à de l’air pur, à de l’eau propre et potable et à des aliments sains dans une loi fédérale! Quelle année chargée, mais fructueuse et stimulante pour toute l’équipe de Bleu Terre!

Alors avant tout, laissez-nous vous remercier! Nous devons beaucoup à votre appui, à vous et aux quelque 110 000 personnes qui ont signé la pétition en faveur du droit à un environnement sain (vous n’avez pas encore signé? Il n’est pas trop tard pour signer ici!).

Voici ce que nous avons réalisé tous ensemble au cours de l’année qui s’achève :

• Nous avons contribué à faire adopter 161 déclarations municipales en faveur des droits environnementaux à travers le Canada – cela représente près de la moitié de la population canadienne!

• Nous avons envoyé plus de 21 000 lettres aux membres du Parlement pour leur demander d’inclure le droit à un environnement sain dans un texte de loi fédéral.

• Nous avons créé des dizaines de vidéos expliquant à la ministre de l’Environnement pourquoi il faut moderniser la Loi sur la protection de l’environnement au Canada (LCPE).

• Nous avons envoyé plus de 80 lettres à des journaux locaux.

• Grâce à vous, nous avons déjà envoyé plus de 600 Tweets au gouvernement pour lui demander d’exaucer notre vœu pour les Fêtes : reconnaître le droit à un environnement sain dans la LCPE.

L’année qui vient nous apparaît prometteuse et nous avons bon espoir que le droit à un environnement sain sera enfin inclus dans une loi fédérale si le gouvernement réalise son engagement à renforcer la LCPE.

La partie n’est pas gagnée d’avance, et elle sera rude car il faut encore convaincre le gouvernement d’inclure le droit à un environnement sain dans la législation fédérale. Mais il est important de prendre le temps d’apprécier le chemin parcouru à ce jour, et de se rappeler pourquoi nous devons continuer de protéger les gens et les lieux qui nous sont chers.

 

Du nouveau dans l’équipe Bleu Terre de la Fondation David Suzuki!

Plus tôt cette année, nous avons eu le plaisir d’accueillir Alan Worsley (spécialiste des communications) et Izzy Czerveniak (responsable du mouvement bénévole à Vancouver) au sein de l’équipe Bleu Terre de la Fondation David Suzuki. Emily Belliveau s’est également jointe à l’équipe récemment comme coordinatrice Bleu Terre. Bienvenue à eux, nous sommes ravis de voir notre équipe grandir peu à peu!

 

Nos faits saillants de l’année

« Pour moi c’est le contenu créatif et inspirant qui a été diffusé sur les réseaux sociaux par les bénévoles et sympathisants du mouvement Bleu Terre. Je pense entre autres à la vidéo très forte de Kelly Husack, au vœu Twitter hilarant d’Izzy Czerveniak. Tous ces gestes ont contribué à faire avancer la cause des droits environnementaux. Et chacun d’entre nous peut créer son propre mème et l’envoyer à la ministre McKenna de l’environnement, @cathmckenna, sur Twitter. » – Cameron Esler, formateur des ambassadeurs Bleu Terre.

« Mon fait saillant de l’année c’est la formidable croissance de l’équipe de Vancouver, qui compte pas moins de 49 personnes depuis le mois de février. On doit cela au travail de nos précieux bénévoles, qui n’ont ménagé aucun effort pour engager les citoyens – envoi de documents, formations Bleu Terre, rencontres avec leur député, messages vidéo, participation ou organisation d’activités communautaires Bleu Terre, appels aux députés – bref, ils ont fait un travail fabuleux! » – Izzy Czerveniak, responsable du mouvement bénévole Bleu Terre en Colombie-Britannique.

« La collaboration tout au long de l’année avec des centaines de bénévoles enthousiastes et enthousiasmants. La visite de David Suzuki à Burlington, où il a parlé à 700 jeunes du droit à un environnement sain, a été un moment magique! » – Corrigan Hammond, responsable du mouvement bénévole Bleu Terre en Ontario.

 

Crédit photo : Caroline Dostie

Crédit photo : Caroline Dostie

« Mon moment le plus marquant? Je dirais la déclaration de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) en faveur du droit à un environnement sain. Cette résolution pave la voie et encouragera certainement d’autres municipalités du Québec à s’engager à protéger les gens et les lieux qui nous tiennent à cœur. Aussi, je me souviendrais de cette année avec les bénévoles de Montréal, notre shooting photo pour créer une version Bleu Terre de Humans of New-York. » – Pauline-Marie Paramo, coordinatrice des communications numériques et responsable du mouvement bénévole Bleu Terre à Montréal.

En savoir plus sur notre équipe.

 

Merci encore à tous pour votre enthousiasme et pour l’énergie que vous déployez afin de faire reconnaître le droit à un environnement sain. Les résultats sont déjà probants. Joyeuses Fêtes à toutes et à tous et rendez-vous en 2018!

 

Crédit photo : Caroline Dostie