Vous vous demandez qui se cache derrière la campagne Bleu Terre? Voici les membres de notre équipe, les personnes qui travaillent de tout cœur avec vous pour faire en sorte que chaque citoyenne et citoyen canadien ait le droit d’avoir accès à un air sain, à une eau pure et à des aliments sains et puisse participer aux prises de décision en lien avec leur santé et leur environnement.

Peter Wood, responsable de la campagne Bleu Terre

Peter Wood

J’ai rejoint l’équipe Bleu Terre que j’orchestre depuis juillet 2016. Cela fait plus de 18 ans que je travaille sur de nombreuses problématiques à la fois environnementales et humaines au Canada et à l’international. Ce qui m’a poussé à rejoindre Bleu Terre, c’est avant tout le sentiment que cette campagne offrait l’occasion de changer les règles du jeu, de les réécrire ensemble et d’aller plus loin encore dans nos actions pour préserver l’environnement. Après plusieurs années à réagir et agir ensemble face aux nombreux projets industriels de mines, de déboisement, d’oléoducs ou encore de barrages, faire entendre notre voix est désormais essentiel. Nous devons voir nos valeurs environnementales se refléter dans les droits censés nous protéger. Je suis donc extrêmement enthousiaste de travailler sur ces questions au sein de la belle équipe Bleu Terre et avec des ambassadeurs, organisateurs et bénévoles très impliqués.

 

 

Lisa Gue, Chercheuse et Analyste senior

Lisa Gue

Voilà maintenant 10 ans que j’ai rejoint la Fondation David Suzuki et j’ai repris il y a quelques jours le travail suite à mon congé maternité. Depuis 2007, j’ai travaillé sur de nombreuses problématiques telles que les pesticides, la qualité de l’air, les contaminants dans les produits que nous consommons et les droits environnementaux. Toutes soulignent les relations qui existent entre notre santé et notre environnement. Concernant notre droit à un environnement sain, je me sens comme la défenderesse investie d’une belle mission à accomplir et le fait que je suis mère de deux enfants n’y est sûrement pas pour rien! Écologiste jusqu’aux bouts des ongles avec de l’expérience en politique, je suis aussi une grande admiratrice de David Suzuki alors je me sens privilégiée de travailler au sein de la Fondation David Suzuki depuis Ottawa. Oui, j’adore mon métier!

 

Cameron Eslerresponsable et formateur des ambassadeurs Bleu Terre

Cameron Esler

Je suis à la fois un père, un éducateur, un analyste politique, un réalisateur et je convoite la médaille d’or des Jeux olympiques de ski de fond et de peinture sur corps aussi (ma photo en dit long). Le bleu est ma couleur phare – de la tête aux pieds – et je n’hésite pas à brandir ma casquette de défenseur de notre droit à un environnement sain! Selon moi, les droits environnementaux sont aussi des droits de l’Homme : si nous souhaitons un monde plus juste, alors nous devons tout mettre en œuvre pour que chaque communauté ait une eau pure et un climat stable. C’est un honneur pour moi de travailler avec des personnes incroyables de part et d’autre du Canada, avec qui – j’en suis certain – nous créerons un meilleur avenir pour tous!

 

 

Isabelle Czerveniak, responsable du mouvement bénévole en Colombie-Britannique

Izzy, Western Organizer

Je suis née et j’ai grandit ici, sur la côte Ouest canadienne, et après avoir vécu de grands voyages à travers le monde, la Colombie-Britannique est l’endroit où je me sens le mieux sur Terre! Vous pouvez me trouver en train de grimper les montagnes en hiver, profiter des festivals en été et faire du vélo en ville les autres jours. Notre lien avec l’environnement est crucial pour nous permettre de vivre une vie active, saine et consciente.

Ma passion? Je dirais l’engagement citoyen, mais de manière amusante et novatrice! Je suis donc extrêmement motivée à accompagner les communautés de l’Ouest du pays vers une charte fédérale des droits environnementaux grâce au mouvement Bleu Terre de la Fondation David Suzuki. En tant que Canadiennes et Canadiens, nous avons déjà prouvé que nous étions capables de nous soulever quand cela comptait vraiment à nos yeux et, aujourd’hui,  je suis toujours émerveillée de voir ce que nous pouvons réaliser lorsque nous nous unissons et défendons notre droit à un environnement sain!

 

Gabriel d’Astous, responsable du mouvement bénévole à Ottawa

Je fais partie de l’équipe Bleu Terre depuis février 2018. Je travaille à faire inscrire le droit à un environnement sain dans la Loi canadienne sur la protection de l’environnement. J’ai commencé à militer lors de la grève étudiante de 2012 contre la hausse des frais de scolarité. Aujourd’hui, je m’implique dans des causes de justice climatique et des luttes environnementalistes. Lorsque je ne travaille pas, vous pouvez me trouver dans les bois, sur mon vélo ou en train de partager une bière.

 

Alan Worsley, Spécialiste des Communications

Alan Worsley, Communications Specialist

J’ai rejoint le mouvement Bleu Terre de la Fondation David Suzuki en février 2017 pour soutenir la campagne pour le droit à un environnement sain. Mes expériences passées en recherche scientifique et en communications avec les médias (oui, j’aime partager ces instants «Eureka!», ces moments où on comprend, soudain. comment une partie du monde fonctionne) m’ont logiquement menées à devenir spécialiste des communications pour Bleu Terre!
Je suis très fier de faire partie de ce mouvement : il me semble que c’est le moins que l’on puisse faire pour les générations futures et pour nous assurer que nos enfants puissent respirer un air sain, boire de l’eau potable, vivre dans un climat stable. Et quelle meilleure façon pour cela que d’adopter une charte fédérale des droits environnementaux? Il n’y a rien de plus inspirant que de travailler main dans la main avec des citoyens qui, à travers le pays, nous aident à faire en sorte que cela devienne une réalité.

 

Pauline-Marie Paramo, coordinatrice des communications numériques et du mouvement bénévole à Montréal

Crédit photo : Caroline Dostie

La digitale native de l’équipe Bleu Terre, depuis novembre 2016, c’est moi! Venue tout droit de France jusqu’à Montréal, je suis très engagée en matière d’environnement et d’innovation sociale ce qui ne m’empêche pas d’être également une grande rêveuse et une passionnée de littérature et de cinéma. J’ai l’intime conviction qu’Internet, les réseaux sociaux et l’art de raconter de belles histoires en ligne peuvent sensibiliser et conduire à des actions concrètes de la part de citoyens qui souhaitent, eux aussi, s’engager et protéger notre environnement. C’est là ma mission de gourou des communications en ligne de Bleu Terre – en plus de connaître le clavier des emojis sur le bout des doigts!

 

Emilia Belliveau, coordinatrice de l’équipe Bleu Terre

Tout a débuté en 2013 quand j’ai commencé à organiser la communauté pour le désinvestissement des combustibles fossiles ainsi que d’autres campagnes de justice environnementale en parallèle. Un an plus tard, j’ai ensuite rejoint le mouvement Bleu Terre de la Fondation David Suzuki comme bénévole à Halifax. Ce qui m’a directement interpellée, c’était cet accent du mouvement mis sur nos valeurs communes et sur cette idée que nous devrions tous être égaux en droits environnementaux car ce sont des droits de la personne. Plus récemment, j’ai mené des recherches en politiques écologiques sur le racisme environnemental, les stratégies d’intervention contre le changement climatique ainsi que sur les mouvements sociaux en matière d’environnement. Je suis particulièrement enthousiaste par le potentiel que les droits environnementaux ont de changer notre façon de penser concernant la protection de l’environnement partout au pays. Alors, je suis ravie d’être la nouvelle coordinatrice de l’équipe Bleu Terre!

 

Vous voulez rejoindre l’équipe Bleu Terre ? Retrouvez ici nos offres d’emploi au sein de la Fondation David Suzuki.