Depuis 2014, la campagne Bleu Terre a pour but de soutenir l’essor du vaste mouvement citoyen exigeant une action concrète – une Charte environnementale au niveau fédéral – qui assurera la protection des gens et des lieux qui leur sont chers. Ce projet est associé à la Fondation David Suzuki, organisme environnemental largement respecté, et ses partenaires de tous les échelons de la société.

Notre mission est de promouvoir la nécessité d’inscrire à terme dans la Charte canadienne des droits et libertés le droit de toutes les citoyennes et tous les citoyens du pays de vivre dans un environnement sain. Bien que le Québec ait adopté en 1972 la « loi sur la qualité de l’environnement », seule une reconnaissance officielle à l’échelle du Canada du droit de vivre dans un environnement sain garantira la protection de ces droits pour les générations actuelles et futures.

Aujourd’hui, plus de 100 000 personnes ont rejoint le mouvement Bleu Terre, parmi eux, près de 13 000 Québécois et 1 000 bénévoles permettent à cette campagne d’avancer. Plus de 140 municipalités canadiennes – dont 20 au Québec – ont adopté une déclaration en faveur de nos droits environnementaux. Montréal – avec la circonscription de Rosemont-La Petite-Patrie – est la première municipalité québécoise à avoir signé une telle déclaration municipale. Ce sont 15 millions de Canadiens (43 % de la population du pays) dont plus de 2 millions de Québécois qui vivent désormais dans des communautés ou leur droit de vivre dans un environnement sain leur est reconnu.

C’est tous ensemble que nous créerons le mouvement réunissant des millions de gens ordinaires pour mener une action extraordinaire afin de protéger notre droit de vivre dans un environnement sain et contribuer à l’éclosion d’une nouvelle génération de leaders environnementaux.